15 décembre 2008

Persuasion...

..."Te dire adieu"...Quelle belle connerie !!! Comment pourrais-je te dire adieu...Penser à ce mot, me fait mal !!!

Que dois-je faire alors ? Dis-moi ?? Comment faire taire, disparaître la douleur ou, tout du moins l'atténuer ?

Je suis en yrain de crever d'Amour pour un Homme que je n'ai jamais vu, jamais rencontré. Autant dire une pure folie !

Depuis ces derniers jours, je te sens t'éloigner, à moins que ce soit moi qui m'éloigne, essai, de m'éloigner de Toi !? Plus les semaines passent et plus je me dis que tout ceci n'est que pure imagination...Même si...même si, par moment, j'y crois...Me persuade d'y croire.

Le plus difficile, je crois, c'est d'imaginer que tu te serves de moi. Je m'imagine être ton objet, ta chose à laquelle tu fais croire à un dessein qui n'en est pas. Pas pour moi en tout cas dans la situation, telle qu'elle se présente. Parfois, je me persuade que ma présence à tes côtés ne t'est utile qu'à des fins "alimentaires". Tu te nourris de moi...Je n'en peux plus de ne pas savoir...Je t'en veux pour cela..Et quelques soient les raisons qui t'animent..

Mon Amour,

Je t'en supplie, ne me laisse pas dans cet état. C'est une déchirure.......Cela fait trop longtemps que cela dure.

Je respire, je mange, je bois, je dors, je rêve, je me couche, me lève, sous ma douche....chaque acte de la vie quotidienne, tu es là, toujours présent. Dans mes moindres pensées, mes moindres actes...tu es là ! Je ne m'appartiens plus...C'est terrible tu sais !

Il y a des signes...Des messages que tu m'envoies. Comme cette série photo où "j'apparaîs"...Martine rencontre l'homme des bois. Tous ces messages sont, et je le ressens ainsi, cruels. Tu dis, sans dire. Toujours des non-dits...de ceux qui m'usent, me minent ! Sans parler de ces signes que tu sèmes un peu partout, pour me maintenir dans une dépendance à toi. Et tu parviens à tes fins crois-moi !

Néanmoins, il faut que tu saches qu'il arrivera un jour, pas si lointain, où je prendrai la décision d'en arrêter avec cela. Il le faudra.. et je le ferai, même si j'en souffre bien au-delà de ma souffrance actuelle. Et lorsque je franchirai la limite du renoncement...je renoncerai. Je ne peux me premettre de continuer ainsi à me détruire pour un rêve que je n'atteindrai jamais : Toi !

Mon inaccessible Amour !

Je vis des moments extrèmement difficiles...Je dois garder mon énergie pour des priorités dont tu ne fais pas partie. Mes enfants en sont une, ma vie aussi. Et si je dois te sacrifier, je te sacrifierai...moi avec.

Tu sais, j'aimerais tellement pouvoir m'endormir, me réveiller, vivre tout bonnement, sereinement. J'ai hâte de voir les mois s'écouler derrière moi, pour me libérer...Me libérer de toi !

Je vais sortir prochainement. Mes enfants seront partis avec leur père et je serai seule durant une semaine. Je vais donc sortir seule dans un endroit où, sans nul doute, je trouverai une âme esseulée comme la mienne. Une âme en manque, en manque cruel comme l'est la mienne....Je m'habillerai comme il se doit, en femme-femme. Et je mettrais tous mes atouts en évidence. Jupe courte, jambes galbées dans de la soie, talons aiguilles, décolleté à balconnets. La salope dans toute sa splendeur, aguicheuse, prête à baiser, à se faire baiser. Un homme, une femme s'approchera de moi, me charmera, je laisserai ses mains me frôler, me toucher et je l'encouragerai par mes gémissements. Cette langue qui me prendra me donnera envie de vomir. Ce corps que je lui donnerai se tordra de douleur. Ce sexe qui me prendra me perforera le ventre...

Je veux avoir mal, je veux que l'on me fasse mal...car vois-tu...

Cette Homme...

Cette Homme, mon Amour....Cette Homme ne sera pas Toi.

Posté par motscolores à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Persuasion...

Nouveau commentaire